Membre de l'OMNES  affiliée n° 1933 
  Certifiée FENA
  

NATUROPATHE DIPLÔMEE

DE BASES SCIENTIFIQUES

PRATICIENNE EFT


manaturopathe.info

  Estelle KOMLENIC


LES EXALTEURS DE GOUTS, LES GLUTAMATES, IL Y EN A PARTOUT CODE E620 A E 621, EN PRIME C’EST ENTRE AUTRES LA DEGENERESCENCE NEUROLOGIQUE (ALZHEIMER PAR EXEMPLE)


Sous sa forme naturelle, l’acide glutamique est ce que nous appelons un acide aminé non essentiel, qui est le principal neuromédiateur excitateur chez l’homme. Il est très important dans l’apprentissage et la mémoire.


Il est présent dans de nombreuses protéines qu’elles soient animales ou végétales, à l’état naturel, il est toujours lié avec d’autres acides aminés, notre organisme est tout à fait à même de synthétiser le glutamate naturel.


Cependant le glutamate chimique, celui fabriqué et ajout par l’industrie alimentaire, non pas pour nous faire du bien, mais pour nous rendre dépendant de ce goût et donc de leurs produits. On les retrouve par exemple dans les chips, et avez-vous remarquez, lorsque vous commencez à déguster des chips, vous ne pouvez plus vous arrêter ? Et bien, dites merci au glutamate entre autres.


Non seulement son goût vous appel pour toujours manger, mais en plus il a une action sur la leptine, c’est une hormone qui régule l’appétit, c’est tout un programme, le glutamate industriel.


Les quantités de glutamate consommées avec les produits issus de l’industrie alimentaire entraine des taux dans le sang 20 à 40 fois supérieurs à ce que le corps peut synthétiser. La barrière hémato méningé, ne peut pas résister à de telles doses chimiques.


En concentration excessive, il déclenche un processus d’excitotoxicité des neurones (autrement dit altération et destruction neuronales), et bien sur le risque de développer une maladie neurodégénérative, vous avez dû le constater également, nous en avons de plus en plus.


Les récepteurs de glutamate ne se trouvent pas uniquement dans le cerveau, on les trouve dans de nombreux organes, comme le cœur, les poumons, les ovaires etc.


Attention, dans le bio il n’est pas indiqué clairement, mais lorsque vous lisez « EXTRAIT DE LEVURE », c’est du glutamate, c’est un moyen de contourner l’interdiction, pas très glorieux je vous l’accorde.


Dans l’industrie alimentaire, il porte aussi les noms de « protéines hydrolysées, protéines hydrogénées, protéines de caséine hydrogénées, caséinates, protéines de blé, huiles végétales hydrogénées, certaines huiles de maïs, extraits de levure, levures autolysées, protéines ou protéines isolées de soja.


manaturopathe.info manaturopathe naturopathe naturopathie naturo soinsnaturel delle Belfort 90 alsace joncherey massage endometriose soinnaturels estelle komlenic MANATUROPATHE.INFO delle EFT